Samedi 8 mai à Lons-Le-Saunier : grande fête des arts martiaux au profit de l’association

Par JC Barbeaux le vendredi, mars 26 2010, 19:11

Le karaté-club de Lons-Le-Saunier, présidé par Gérard Legros, organise une grande fête des arts martiaux le samedi 8 mai à partir de 20h30 (salle du GES du Solvan). Les démonstrations au programme : karaté, full contact, aïkido, Tai chi chuan, viet vo dao boxe anglaise, capoeira, taï-jitsu, avec également du hip hop, du rock’n’roll, du modern jazz, de la salsa et de la danse orientale, ainsi que d’autres surprises que les spectateurs pourront découvrir le samedi 8 mai. Les clubs participants viennent de toute la région : les Arts martiaux lédoniens (karaté, full contact, aïkido, Tai chi chuan), le Ring athlétic lédonien (boxe anglaise), Ritmo da capoeira de Besançon (capoeira), Veaujourcourt (taï-jitsu), Resk-P de Besançon (hip hop), le club de Lydie Tréboz de Lons-le-Saunier (rock’n’roll, modern jazz, salsa), l’association Pas à pas de Cuiseaux (danse orientale), Gérald Faucher (viet vo dao). Les spectateurs et les spectatrices pourront suivre les évolutions de sportifs accomplis comme Anthony Legros (vice champion du monde karaté SKDUN combat), les frères Kraljevic (champion du monde karaté kata SKDUN), les membres de RESK-P (plusieurs fois vainqueur de battle – compétition hip pop – au niveau national et international), Gerald Faucher (plusieurs résultats international de viet vo dao), et bien d’autres. L’objectif est véritablement de réaliser une grande fête, accessible à chacun et chacune (entrée à 3 euros) où sportifs et spectateurs feront en même temps un geste de solidarité. Les bénéfices de la soirée seront versés à l’association aux côtés de laquelle le Karaté Club s’était déjà engagé. Anthony Legros, entraîneur du club de Karaté, a eu l’idée de cette manifestation. « J’ai été très marqué par le décès de ma mère, victime d’un cancer, qui m’a laissé dans force. J’ai voulu rebondir en m’appuyant sur mon sport, sur les valeurs de combativité et de courage et l’associer à la lutte contre la maladie. J’avais bien sûr entendu parler du sort de la petite Nausicaa. Ce gala est conçu comme une grande réunion de famille des arts martiaux et de la danse, dans des disciplines variées que nous adorons pratiquer et regarder, en pensant que les enfants en voie de guérison pourront un jour nous rejoindre dans nos clubs. »

Vous pouvez retrouver Anthony Legros sur Jura Web TV, où il présente cette soirée. Vous verrez combien la motivation d’Anthony est particulièrement généreuse et exemplaire. Pour retrouver cette émission, cliquez sur : http://www.jurawebtv.com/web-tv/tv-jura-franche-comte.php?numemi=868 Ou aller sur www.jurawebtv.com, rubrique « Parlons du Jura ».

La dixième traversée de Christophe

Par JC Barbeaux le mardi, décembre 1 2009, 14:13 

08Des centaines de personnes se sont rendu au bord du lac de Malbuisson dimanche matin pour suivre le dixième défi de Christophe Corne : la traversée du lac Saint-Point à la nage ; ceci au profit de l’association. Par une température extérieure d’environ 10° et une eau aux environs de 6°, et malgré un lac balayé par le vent avec de forts courants, Christophe a nagé environ 1 200 mètres. Un exploit acclamé par la foule présente, d’autant plus impressionnée par le dispositif déployé et la préparation qu’il a demandé. Christophe Corne, en maillot de bain, était accompagné par des secouristes, dans l’eau et sur des bateaux, eux-mêmes suivis par les plongeurs du club de Pontarlier. À l’arrivée, trois autres nageurs (le docteur Benjamin Bernard, Sylvie Brocard, Frédéric Gindre), habitués de l’immersion statique en eau froide, avaient décidé de tenter un autre défi : attendre Christophe Corne immergé dans l’eau du lac.

Cet engagement, ce dépassement de soi est porteur d’espoirs. Grâce aux recettes réalisées lors de cette journée (repas, animations…), l’association pourra prochainement financer divers nouveaux équipements en faveur des enfants hospitalisés au sein de l’unité hémato-oncologique pédiatrique de l’hôpital Saint-Jacques de Besançon et notamment l’achat d’ordinateurs destinés aux enfants placés en chambre stérile, équipement servira aux enfants à prolonger le contact avec leur famille et également à favoriser la poursuite de leur scolarité. Bravo à Christophe, à Benjamin Bernard, Sylvie Brocard et Frédéric Gindre, aux sauveteurs et aux dizaines de bénévoles qui ont fait de cette journée un bel exemple du don de soi. Nous espérons tous et toutes les retrouver en 2010. Photos : Rémy Gros / Agence Der (Besançon)

Pour commander le calendrier

Par JC Barbeaux le vendredi, décembre 18 2009, 17:35 

03Six emblématiques miss Franche-Comté, réunies autour de Johanne Kervella, Miss Franche-Comté 2008 et marraine de l’association, ont décidé de lancer un calendrier 2010 à la plastique irréprochable. Sublimé par le talent de six photographes francs-comtois mobilisé par Rémy Gros et les robes de la « créatrice des miss » Mélissa O’Carroll, ce calendrier est produit et vendu (10 euros) au profit exclusif de l’association qui récupère intégralement les dix euros. Cette initiative touche particulièrement les membres de l’association très sensibles à cette mobilisation, à cette générosité. Grâce à cette initiative, le sort d’enfants malades va être amélioré. Grâce à Johanne, Laure, Caroline, Elodie, Anne-Laure et Laetitia, le monde des fées n’est jamais loin pour donner de l’espoir à ces enfants et à leur famille. Nous les remercions pour cet engagement, ainsi que les photographes, et notamment Rémy Gros qui n’a pas ménagé son temps pour coordonner l’opération, sans oublier tous les partenaires qui ont rendu possible cette opération.

Le calendrier est vendu 10 euros TTC l’exemplaire en ajoutant 3 euros par exemplaire pour les frais d’expédition (manutention, emballage, timbres…).

Pour le commander, remplissez et imprimez le bon de commande ci-dessous (ou reproduisez-le sur papier libre).

BON DE COMMANDE

Nom/Prénom : Adresse :

Téléphone : Courriel :

L’intervention d’André Jannet à l’occasion de l’assemblée générale

Par JC Barbeaux le mardi, novembre 17 2009, 12:22 

Je vous remercie tous et toutes pour votre présence, et j’accueille avec toujours autant de plaisir, M. Gérard Bailly, sénateur du Jura, qui est notre président d’honneur. Le chèque de 40 000 euros que nous allons remettre au docteur Véronique Laithier pour l’appuyer dans ces recherches sur les tumeurs du foie chez l’enfant donne une idée précise de ce que nous entreprenons et de ce que nous voulons concrétiser ; cela donne aussi une idée de l’ampleur des besoins.

Pourtant, aujourd’hui, il y a la crise. Je l’ai répété toute l’année à nos interlocuteurs : la maladie, la crise, elle s’en fout. Elle tombe sur les enfants sans se soucier de l’air du temps. Nous devons donc continuer à réaliser nos objectifs. Ces objectifs, nous les réaliserons avec vous, avec celles et ceux qui nous soutiennent.

UNE ANNEE DE TRANSITION / Cette année aura été une année de transition pour nous permettre d’ébaucher de nouveaux projets.

-Nous avons ainsi remis à jour notre site internet,

-Nous avons créé une petite ligne de vêtements avec un partenariat avec Jean-Paul Blanchet fondateur de la société T Concept et Brodinfo, ce sont deux sociétés de Lons-le-Saunier.

-Nous avons retrouvé ces rendez-vous qui deviennent habituels comme le Tour de stade à Morbier, le trophée Nausicaa au golf de Saint-Claude, les soirées musicales organisées par Jean-Paul Ravassard et son association Les Amis de la scène au Mirroir en Saône et Loire, sans oublier la traversée du lac Saint-Point à Malbuisson. Des rendez-vous qui font chaud au cœur.

-Nous avons été très touchés par l’initiative d’Emmanuel Jonnier et d’Alexandre Rousselet, deux champions de ski de fond. Ils ont enregistré un cd et reversé une partie des droits à l’association. Les jeux olympiques d’hiver ont lieu en 2010 à Vancouver au Canada, n’oublions pas de les supporter.

-Nous avons été également touchés par le geste de Francis Lahaut, maire de Saint-Claude, qui a pris un engagement aussi fort que symbolique en inaugurant une plaque à la mémoire de Nausicaa, en face de l’hôtel où elle a vécu.

-Nous avons été à la fois émus et enthousiasmés par l’engagement d’une jeune femme, Johanne Kervella, miss Franche-Comté 2008, qui est une nouvelle marraine de l’association.

-Grâce à elle, nous pouvons vous proposer un calendrier exceptionnel, ou le charme de Johanne, Laure, Noémie, Caroline, Anne-Laure, Laetitia et Elodie nous rappelle l’enchantement d’une petite miss qui nous a quittés en 2003.

NOS OBJECTIFS / Autant d’atouts qui nous permettent d’attaquer les prochaines années avec plusieurs objectifs.

-En ce qui concerne la recherche, outre l’appui au programme du docteur Laithier, nous récolterons des fonds pour soutenir un autre programme consacré aux rechutes, programme piloté depuis Besançon.

-C’est un grand chantier où les besoins sont énormes. Pour donner une idée, il faudrait l’équivalent d’un téléthon. Nous ferons les choses à notre niveau, notre pierre ne sera peut-être pas grosse, – encore que – mais elle portera nos convictions, vos convictions, et la sincérité de nos engagements.

-Toujours dans le domaine de la recherche, nous accorderons également une bourse à un étudiant-chercheur.

-L’autre volet concerne le confort des enfants hospitalisés. Nous avons déjà participé au financement de belles réalisations à Besançon. Nous allons avoir du pain sur la planche car le service va déménager dans de nouveaux locaux près de l’hôpital Jean-Minjoz.

Nous accompagnerons ce déménagement en assurant les équipements que les pouvoirs publics n’assureront pas. Nous le ferons naturellement en suivant les demandes du professeur Plouvier et de son équipe.

AUGMENTER NOS RESSOURCES / Tout ce qui a été entrepris cette année commencera à porter ces fruits l’année prochaine. Comme nous commençons à être une association majeure et vaccinée, Nous allons nous faire connaître hors de notre région de prédilection en nouant des partenariats ou en essayant de participer, par exemple, à des émissions de télévision qui soutiennent le travail des associations.Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour nous aider à nouer des contacts.

REMERCIEMENTS / Pour terminer, je vais adresser des remerciements :

-Ingrid Bouveret qui prépare pour 2010 une nouvelle édition du Tour de stade.

-Jean-Paul Ravassard, qui, avec son équipe, ne manque pas une occasion de nous soutenir.

-Jean-Paul Blanchet avec lequel nous avons réalisé la ligne de vêtement.

-Johanne Kervella, nouvelle marraine de l’association, et Rémy Gros, photographe qui ont permis l’édition du calendrier.

-Je terminerai avec Christophe Corne qui nous donne rendez-vous le 29 novembre à Malbuisson. Une nouvelle fois il se jettera à l’eau au profit de l’association.

Enfin, je terminerai – vraiment – avec une bonne nouvelle. Elle date de l’après-midi : nous avons un jeune parrain. Il s’agit d’Alexis Vuillermoz, grand espoir national du VTT et que nous avons bon espoir de voir participer aux jeux olympiques de Londres en 2012. Voilà, cela fait beaucoup de choses. Que je résumerai en reprenant une forte parole de Francis Lahaut : « Comme on emporte qu’un seul livre sur une île déserte, s’il fallait se mobiliser pour une seule cause, cette cause c’est Nausicaa ».

Retrouvez la présentation du calendrier à Saint-Claude sur Jura web tv

Par JC Barbeaux le jeudi, novembre 19 2009, 14:34 

Le calendrier Six miss pour Nausicaa a été présenté à Saint-Claude. Francis Lahaut, maire de la ville, a accueilli André Jannet, président de l’association accompagné des deux artisans de l’édition du calendrier : Johanne Kervella et Rémi Gros. Les caméras de Jura Web TV étaient là… Vous pouvez retrouver ce reportage sur le lien suivant : www.jurawebtv.com et en allant sur la rubrique Saint-Claude.

La préparation de Christophe Corne

Par JC Barbeaux le lundi, novembre 23 2009, 11:56 

NAUSICAA_C_CORNE_1_sInstallé dans le village de Montperreux, près du lac Saint-Point, Christophe Corne connaît bien ce vaste et splendide plan d’eau naturel où, en été, il lui est arrivé de nager jusqu’à 3,5 kilomètres. Christophe Corne est un passionné de nage en eau froide : « En un quart d’heure, on y trouve les sensations et le bien-être que me procuraient trois à quatre heures de sport dans une journée ». Avant de se jeter dans des eaux qui paraissent si limpides, ce maître-nageur de profession a pratiqué des disciplines sportives exigeantes comme la course à pied, la boxe, le full contact ; autant d’expériences qui lui servent aujourd’hui dans son accomplissement. Comment en est-il arrivé là ? Un jour, en Suisse, il participe à une manifestation populaire : la traversée du Rhône à la nage. « La distance était courte, c’était environ 120 mètres, j’ai découvert des sensations nouvelles et cela m’a plu. J’ai donc continué en allongeant les distances. » Il s’y lance presque avec une prudence de chat qui trempe sa patte dans l’eau. Il s’agit de ne pas faire n’importe quoi et surtout de ne pas partir seul. « On se retrouve dans une situation de nage en mer. Quand on prend le lac Saint-Point, il est magnifique mais il change tout le temps et on voit très peu au fond, on voit un trou noir, il faut accepter cet aspect lugubre. Il faut être tranquille dans sa tête et garder son sang-froid, ne pas y aller à contre-cœur. Avant d’y plonger, il faut se fier à sa forme du jour et bien prendre en compte les conditions extérieures, et ne pas partir seul. » Christophe Corne s’entraîne tout au long de l’année. Au programme : natation bien sûr, et aussi footing, sac de boxe, travail musculaire, travail respiratoire. « Je me sers de tout ce que m’ont appris les disciplines que j’ai pratiquées ». Dans des opérations comme celle du dimanche 29 novembre, il ne se prépare pas seul ; toute une logistique ce met en place. Il sera accompagné par deux bateaux avec un médecin, un maître-nageur et, de chaque côté de lui, un plongeur. A l’arrière le club des plongeurs de Pontarlier suivra. A l’arrivée, trois nageurs l’attendront en nage statique, ces nageurs pratiquent un yoga appelé toumo qui est une méditation au froid. « Le danger c’est l’hypothermie, elle peut survenir sans que l’on s’en rende compte dans l’effort. Avant je faisais des signes aux accompagnateurs pour montrer que tout allait bien. Depuis l’an passé, nous procédons autrement… Nous faisons du calcul ! Du genre combien font 6 et 4 ? On le fait quand on arrive dans la deuxième moitié du parcours. » Christophe Corne nage les trois-quarts du parcours en crawl et la fin en brasse car, par expérience, « le changement de nage permet de retarder l’hypothermie ». Le 29 novembre, la température de l’eau du lac devrait osciller entre 5 et 6°. En 2008, elle était à 3,5° (« La température extérieure compte aussi, le piège c’est un temps printanier, cela créé un décalage »). Christophe Corne, père de Nina et Candice, est sensible à la cause des enfants. Après avoir entendu une interview d’André et Fabienne Jannet sur France Bleu Besançon, il avait lu le livre Maman, je veux vivre et, sensible à cette cause, il avait ensuite pris contact avec l’association d’André et Fabienne Jannet Nausicaa combat sa leucémie. C’est pourquoi il se lance à nouveau le 29 novembre sur une distance de 1 000 mètres. Photo : Rémy Gros / Agence Der (Besançon)