Pour Nausicaa

07 08 12 11 10 09
06 05 04 02 01 03

Un enfant ne doit pas mourir
Le vendredi 22 août 2003, le petit cœur de Nausicaa a cessé de battre. Elle est partie rejoindre Esteban, Lucie, Marine, Anne-Sophie et tous les autres. Désormais elle repose en paix, mais pas nous. Tant que des enfants décéderont de la leucémie nous serons là ! Nous devons stopper ce fléau. Il faut beaucoup d’argent, il faut continuer à collecter des fonds. L’action de l’association se développe avec les conseils du professeur Plouvier, chef du service d’hématologie de l’hôpital Saint-Jacques de Besançon. Depuis sa création, l’association a permis de réunir près de 500 000 euros. La mobilisation des partenaires, des 2 000 membres de l’association, de toutes celles et ceux qui prennent des initiatives, a permis d’obtenir un tel résultat. Cet argent, les enfants malades en sont les seuls bénéficiaires. Ils en bénéficient d’abord dans leur quotidien grâce, par exemple, aux aménagements apportés pour leur confort de vie à Massonnat, le service d’hématologie de l’hôpital Saint-Jacques de Besançon. Ils en bénéficieront sur le long terme grâce au soutien apporté au financement de la recherche. Dernière précision : les coûts de fonctionnement se réduisent aux dépenses essentielles. Tout doit servir aux enfants et à eux seuls. Vous pouvez bien sûr nous aider. En prenant des initiatives ou tout simplement en soutenant l’association ou en commandant, par exemple, le livre « Maman, je veux vivre ». Nous comptons sur votre engagement.

Un enfant n’a pas le droit de mourir.
André et Fabienne Jannet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *